Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 15:09


 

1/ Hurluberlu débarqué d'un autre monde, le Docteur se façonne une image imprégnée des stéréotype britannique. Dans la lignée des John Steed et Sherlock Holmes, cet extraterrestre au cœur tendre nous séduit tant par son excentricité que par l'intrigue qu'il laisse plané autour de son histoire.

 

2/ Le Docteur est un Seigneur du Temps, le dernier de son espèce. Voyageant à bord du TARDIS, il se balade à travers le temps et l'espace, entraînant ses compagnons Terriens (et les téléspectateurs) dans des aventures mêlant personnages historiques et monstres venus d'autres planètes. Revisitant à l'occasion l'Histoire et nous présentant Churchill, Élisabeth I ou encore Mme de Pompadour sous un jour nouveau, « plus humain ».

 

3/ Sauf en cas d'épisode double, les scénaristes de la série s'impose un cahier des charges très stricte : un épisode, une histoire. Ce qui donne un souffle nouveau à l'intrigue à chaque épisode. Par ailleurs pour ne pas lasser le public cette intrigue est triple. Si à chaque saison un nouveau fil rouge est mis en place, se superpose encore une intrigue propre à chaque Docteur.

 

4/ Le personnage ne s'essouffle pas et ne lasse pas. A l'instar des plus grand super héros, le Docteur semble invincible. Et pour cause, il peut se régénérer , et à que fois cela entraîne un changement radical : la production renouvelle le casting. Du coup un nouveau docteur « naît » avec son physique et sa personnalité propre.

 

5/ Qui dit renouvellement du casting dit aussi changement des personnages secondaires. Comme je le disais plus haut, le Docteur est accompagné par des compagnons Terriens qui changent régulièrement, chacun apportant sa touche personnelles aux aventures autant par leur personnalité que par leur relation souvent très forte avec le Docteur.

 

6/Les sentiments ont une place importante dans la série. Si la série séduit le grand public par son action et son genre qui surf allègrement sur le vaste monde de la science fiction, l'amour et l’amitié ont une place prépondérante et donne du relief au scénario. Nous nous attachons vite aux personnages dont la personnalité est remarquablement bien travaillée. De plus le Docteur en lui même ne manque pas d'émouvoir et d'être bien souvent séducteur malgré lui par son coté « anti héros  au lourd secret ».

 

7/ C'est une série Européenne ! Produite par la BBC (Grande Bretagne) cette série n'a rien à envié à ses cousines d'outre atlantiques. Le génie des scénaristes allié aux prouesses techniques des cinéastes font de cette série une, si ce n'est LA meilleure du genre. Par ailleurs, cette touche européenne apporte un souffle nouveau au monde des séries envahie depuis (trop) longtemps par des séries américaines qui se ressemblent quasiment toutes.

 

8/ Quand y'en a plus y'en a encore ! Véritable pilier du patrimoine télévisuel (et culturel) britannique, Dr Who est la série la plus longue de l'histoire, car il s'agit en fait de 2 séries ! Considérées comme un tout, les deux séries comptent plus de 770 épisodes. La deuxième série, débutée en 2005, n'est en fait que la suite de la première série. De plus la série à fait l'objet de plusieurs spin-off (Torchwood, Sarah Jane Adventure...)

 

9/ On ne peut parler de Dr Who sans évoquer les Daleks ou les Cybermen. Là aussi même si certains     ennemis du Docteur apparaissent de manière récurrente au fil de l'histoire, on ne pourra reprocher une certaine redondance à la série. Là encore l'imagination des scénaristes prouve son efficacité car en plus de varier les plaisirs et de présenter au téléspectateur une nouvelle intrigue à chaque épisode, chaque ennemi apporte un élément nouveau à l'intrigue en filigrane de la saison voire de la série en elle même.

 

10/ Une série qui en appelle à ce que l'humanité a de meilleur en elle. Le Docteur ne souffre aucune intolérance. Ses compagnons, il les choisit en fonction de leur esprit d'analyse et leur capacité d'adaptation. Il ne se soucie guère de leur couleur de peau ou de leur orientation sexuelle. Parmi ses acolytes, on peut voir tour à tour le rejoindre : un tri sexuel (oui ça existe ! C'est quelqu'un qui est attiré indifféremment par les hommes, les femmes et les aliens), des afros (Martha Jones, Mickey Smith)... Par ailleurs, il ne manque jamais l'occasion d'exprimer son admiration pour l'espèce humaine, l'encourageant à plus de solidarité car « les hommes sont capables de grandes choses ». Et surtout le Docteur ne porte pas d'arme, pour lui l'intelligence et la perspicacité de l'esprit valent toutes les armes de l'univers ce qui n'ôte rien à l'action et donne l'opportunité aux acteurs de travailler leur jeu en profondeur. 

 

322232 266107716755472 110298935669685 862816 1145759975 o

Partager cet article

Repost 0
Published by la bulle de Mimine - dans La loi des séries
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : la bulle de Mimine
  •  la bulle de Mimine
  • : A l'abris dans ma bulle, j'observe. De coups de gueule en coups de coeur, je vous en fait voir de toutes les couleurs... Une autre vision du monde? je vous propose la mienne :)
  • Contact

Ayez la bull'attitude!

facebook-256-256.jpg                        Suivez-moi sur Hellocoton   Image d’aperçu

Citation

"L'absurde naît de cette confrontation entre l'appel humain

et le silence déraisonnable du monde "

Albert Camus 

Ce qu'on dit de la Bulle ^^

Pincez-moi ! Est-ce un rêve ? Un songe ? Une hallucination ?

Mimine a réussi a réunir en un seul blog (La Bulle de Mimine )

tous les ingrédients nécessaires au plaisir de l internaute.

Où donc Mimine et son esprit brillant ont-ils

dégotté la formule magique du web ?

Hélàs, je l ignore. Mais une chose est sûre :

je retournerai souvent sur La Bulle de Mimine , du bonheur en pixels.

 

Signé : LisaBuzz