Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 22:33

 

Cette semaine, mon invité c'est mon zhom. Pour sa première participation au blog, je lui ai demandé d'apporter son témoignage sur l'allaitement. Dans son article, il en parle de son point de vue de père (hey oui notre Rosibulle a été allaitée pendant 8 mois), mais il vous livre aussi son avis d'homme et de professionel (il est préparateur en pharmacie)... Bonne lecture à tous! 

 

"Même si j'dev'nais PD comme un foc, moi j's'rai jamais en cloque", chante Renaud. "Je n'donnerai jamais le sein" pourrait suivre

 

Outre cette exclusivité de partage de vie entre la mère et son enfant à naître lors de la grossesse, l'allaitement en une continuité complice peut emplir le père au mieux d'un sentiment d'exclusion, au pire d'une jalousie intense et malsaine.

Pour ma part, considérant que c'est le meilleur moyen pour la mère de ne pas subir une coupure trop brutale après celle du cordon, et qu'il reste la meilleure source d'apport nutritionnel à l'enfant, je n'ai pas eu à subir cette fameuse période en aparté, qui a duré près d'un an.

Ajoutez à cela la magnificence des scènes de "repas" de ma fille blottie au creux des bras de sa mère où j'ai sans doute de nombreuses fois émis un sourire niais, mais ravi, et l'allaitement devient pour moi une priorité absolue.

 

On parle de l'allaitement comme d'une soumission de la femme, d'un abaissement social, d'un rite primitif.

Quelle folie peut bien permettre de tels raisonnements? Une prétention sans bornes de personnes dont la part d'humain qui leur reste n'est que celle qui les fait aller aux toilettes à un rythme biologique plus ou moins quotidien?

J’entends souvent des arguments (apparemment féministes) en la défaveur du lait maternel au prétexte d'une égalité des sexes et de la nécessité du père de ne pas devoir être exclu des rapport avec l'enfant en bas âge.

Pourquoi pas résonner par l'absurde et prendre le schéma inverse : le risque d'exclusion de la mère.

Extrapolons, dans cette société où les extrêmes sont les plus enviés et où la discrimination positive reste un bon masque d’hypocrisie.

 

Un père ne doit pas systématiquement se lever la nuit pour donner le biberon, car il risquerait de provoquer un déséquilibre entre les 3 parties du foyer, le soumettant à l'alimentation de sa progéniture qui le considérerait comme un nourricier sans autorité, et provoquerait l'ire de la mère qui, non contente de pouvoir se reposer, deviendrait jalouse de ne pas élever son enfant 24h/24??

 

Absurde finalement?

 

Non. 

 

En tant que père, je prône l'allaitement vous l'aurez saisi.

J’entends par là l'allaitement au domicile ou intime comme celui à l'extérieur, mais attention, pas l'étalage de nichon en public donc certains font état.

S'il leur est trop compliqué de comprendre la priorité physiologique (et tactique, un enfant qui tête ne braille pas...) qu'à la mère au moment où elle doit allaiter son bébé dans le métro par exemple,

je leur accorde cependant le côté peu pudique de l'acte.

 

A ce sujet, il est rare de voir des établissements, notamment de restauration, proposer un espace de confidentialité dédié à l'allaitement et au change des bébés, en dehors des toilettes elles-mêmes, pas toujours très propres.

J'ai cependant déjà eu l'occasion à Strasbourg de voir sur la porte d'entrée d'une librairie un écusson "Espace discret dédié à l'allaitement pour les mamans et bébés" (oui bon en gros, après relecture ça me parait long).

Donc à moins de se planquer dans des waters dégueux ou un coin de rue sombre, non, elles n'ont pas le choix, étalage de nichon !

 

Sur le point de vue médical, le lait maternel est le nec plus ultra. En dehors de la vitamine B12 qui nécessite un apport annexe hebdomadaire sous forme d'ampoule buvable pour l'enfant, tout y est, le parfait cocktail de création de défenses et d'alimentation.

Si personne ne remet en cause cela, certains laboratoires commencent à arguer du label Agriculture Biologique dans leur lait maternisé pour empiéter sur le territoire des mères qui ont la chance de pouvoir allaiter (ou du moins allaiter longtemps).

Je n'ai rien contre le lait maternisé, bien au contraire, j'en vend même tous les jours, et du "AB" en effet.

Mais je préfère largement voir une maman venir pour louer un tire-lait et savoir que son enfant aura le meilleur de ce qui est disponible pour eux-deux déjà, mais également pour eux-trois si le père est là.

Car ça, aucun labo ne pourra l'égaler, même en arrivant un jour à créer une molécule qui procurerait autant de plaisir aux parents et à l'enfant que ce qu'est l'allaitement.

-allaitement.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Pej © pour la Bulle de Mimine - dans L'invité de Mimine
commenter cet article

commentaires

Magali 20/08/2012 15:34

Bonjour,
Je suis journaliste pour l'émission Les Maternelles sur France 5, je prépare une émission sur les papas et l'allaitement et je me demandais s'il était possible de contacter votre "zhom" pour en
savoir plus ?
Merci d'avance!
Magali

Présentation

  • : la bulle de Mimine
  •  la bulle de Mimine
  • : A l'abris dans ma bulle, j'observe. De coups de gueule en coups de coeur, je vous en fait voir de toutes les couleurs... Une autre vision du monde? je vous propose la mienne :)
  • Contact

Ayez la bull'attitude!

facebook-256-256.jpg                        Suivez-moi sur Hellocoton   Image d’aperçu

Citation

"L'absurde naît de cette confrontation entre l'appel humain

et le silence déraisonnable du monde "

Albert Camus 

Ce qu'on dit de la Bulle ^^

Pincez-moi ! Est-ce un rêve ? Un songe ? Une hallucination ?

Mimine a réussi a réunir en un seul blog (La Bulle de Mimine )

tous les ingrédients nécessaires au plaisir de l internaute.

Où donc Mimine et son esprit brillant ont-ils

dégotté la formule magique du web ?

Hélàs, je l ignore. Mais une chose est sûre :

je retournerai souvent sur La Bulle de Mimine , du bonheur en pixels.

 

Signé : LisaBuzz